Après avoir grandi dans le Sud-Ouest et suivi des études littéraires à Bordeaux, Dominique Pourtau-Darriet part vivre et travailler à Londres où elle occupe pendant trois ans un poste de lectrice de Français à l’Université de Londres (Goldsmiths College puis Royal Holloway and Bedford New College) avant d’enseigner le Français Langue Etrangère à l’Alliance Française et à l’Institut Français du Royaume-Uni. C’est à Londres qu’elle découvre avec ravissement les ateliers de Creative Writing et participe à un grand nombre d’entre eux au fil des ans : Birkbeck College, City Lit, Mary Ward Centre, entre autres.

Elle est tout de suite enthousiasmée par l’approche anglo-saxonne à la fois pragmatique et désinhibante qu’elle découvre dans ces ateliers d’écriture anglais et tient à s’en inspirer quand, en Avril 2004, elle fait converger ses vingt années d’expérience pédagogique, ses études littéraires et son propre travail d’écriture pour créer son premier atelier d’écriture en langue française à Londres. Par la suite, elle en créera et animera un pour l’Institut Français du Royaume-Uni de 2005 à 2018. Elle anime aujourd’hui en freelance quatre ateliers d’écriture hebdomadaires (en ligne depuis le début de la pandémie de coronavirus) et reprendra dès qu’elle le pourra ses masterclasses et stages d’écriture au Royaume-Uni, en France et à l’étranger.

Cliquez ici pour  lire un article sur son cursus et son approche d’animatrice d’ateliers d’écriture publié sur le blog de la librairie La Page de Londres en Juin 2017

Lisez ci-dessous une interview sur ses premiers ateliers d’écriture publiée dans le magazine L’Echo en Octobre 2004: 

Article de L'Echo sur mon premier atelier OCT-NOV 2004

Et ici une autre interview sur ses ateliers et l’écriture de « Mind the gap » publiée dans le magazine L’Echo en Janvier 2010: 

echo